en-tete
en-tete2 btn-gallerie-image
en-tete4 btn_histoires et poésie en-tete6
en-tete7 btn-metier-bucheron en-tete9
btn-accueil

Menu

Articles de la même rubrique:         Les contraintes et les risques pour la santé sont nombreux         Les maladies professionnelles         Les risques d’accidents du travail         Les moyens mis en jeu pour la sécurité         Les difficultés rencontrées         Accident du travail : hommage aux bûcherons         Le bûcheron et l’accident vue par un sociologue

Accident du travail : hommage aux bûcherons


Le 30 octobre 2013 Accident mortel en forêt

Mort d’un bûcheron

Un accident mortel du travail s’est produit hier aux environs de midi dans la forêt de Wildenstein.

Les circonstances du drame restent à déterminer.

Un débardeur de Saint-Amarin , Patrice Fellmann, 49 ans, a été trouvé sans vie, touché par une petite grume, en bordure du chemin forestier reliant la ferme Neufeld à celle du Schafert.

Les bûcherons, collègues de travail qui exploitaient une parcelle à 200 m à la ronde, alertés par un bruit suspect, n’ont pu que constater le décès de leur équipier.

Les sapeurs-pompiers de Saint-Amarin et Kruth, ainsi qu’une équipe du Grimp (groupe de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux), l’hélicoptère Dragon 67 et le peloton de gendarmerie de montagne de Munster ont été appelés à intervenir.

Les circonstances exactes de l’accident font l’objet d’une enquête ouverte par la gendarmerie de Fellering.
jeudi 31 octobre 2013 D. N.A.


Chute d’arbre Bûcheron évacué

Montreux-jeune

Hier peu avant 9 h, un jeune bûcheron qui travaillait en forêt communale de Montreux-Jeune dans le Sundgau a été victime de la chute d’un arbre. Mesurant environ 25 mètres, l’arbre abattu est tombé dans une direction inattendue et a alors blessé ce bûcheron opérant pour une société de Seppois-le-Bas au niveau de l’omoplate gauche, des côtes et du cuir chevelu. Sérieusement blessé mais conscient, Cédric Caqueneau, 18 ans, de Saint-Bernard, a été secouru par les sapeurs-pompiers de Montreux-Château et Altkirch avant d’être évacué par hélicoptère au centre hospitalier Emile-Muller de Mulhouse. Les gendarmes de la brigade d’Illfurth se sont rendus sur place.
D N A publié le 19/11/2011


Lièpvre Bûcheron blessé

Lièpvre

Un accident de bûcheronnage s’est produit hier aux alentours de midi à Lièpvre.
Alors qu’il travaillait dans la forêt, un bûcheron a été blessé par un tronc d’arbre qui lui est tombé sur la jambe. Les pompiers du Val d’Argent sont intervenus pour le secourir. Heureusement, l’homme n’avait pas eu la jambe coincée sous le tronc. Il a été transporté à l’hôpital de Sélestat.

L’Alsace le 21/06/2011.


Blessé par sa tronçonneuse

Sainte-Marie-aux-Mines

Un bûcheron de 55 ans, qui effectuait des travaux forestiers non loin du sommet du col de Sainte-Marie-aux-Mines, s’est blessé hier vers 11 h : sa tronçonneuse lui a entaillé la cuisse. Il a lui-même prévenu les secours qui l’ont récupéré sur le parking du col. Les pompiers du Val d’Argent l’ont transporté au centre hospitalier de Sélestat.
D N A 10/06/2011


Bûcheron blessé

Lièpvre

L’accident s’est produit hier matin sur les hauteurs de Lièpvre, chemin du Frarupt : lors du débardage d’un sapin, le treuil a cédé et une poulie s’est écrasée contre la jambe de la victime, âgée de 51 ans. Le bûcheron, souffrant d’une fracture de la cheville, a été médicalisé et transporté par les pompiers du Val d’Argent au centre hospitalier de Sélestat
DNA 01.03.2011


Un bûcheron gravement blessé

Hier, vers 11 h 40, les pompiers de Saverne ont porté secours à un bûcheron écrasé sous une grume, dans la forêt de Reinhardsmunster. Âgé de 30 ans, l’homme, gravement blessé, a été transporté par hélicoptère à l’hôpital de Strasbourg-Hautepierre.
D N A 16.02.2011


SOULTZBACH-LES-BAINS



Jambe fracturée pour le bûcheron 31 03 2010

Un homme de 61 ans s’est fracturé la jambe gauche, hier vers 14 h, rue de la Grotte à Soultzbach-les-Bains. Alors qu’il coupait du bois avec son frère, le sexagénaire a été heurté violemment par une grume. Les pompiers ont conduit le blessé à l’hôpital Pasteur.
D N A 31 03 2010


Blotzheim


Bûcheron grièvement blessé

Un bûcheron de 34 ans s’est grièvement blessé, vendredi matin, dans la forêt de Blotzheim, en direction de Bartenheim. Il travaillait à couper une branche au sol lorsqu’une autre s’est détachée et l’a touché à la nuque (alors qu’il portait le casque réglementaire).

Les pompiers ont fait appel à leurs collègues du GRIMP, Groupe de reconnaissance et d’intervention en milieux périlleux. Stéphane Specker, chef d’unité, est intervenu avec quatre de ses collègues, dont deux mulhousiens, sous les ordres du lieutenant Denain. « Nous avons dû évacuer le blessé en prenant toutes les précautions, dans une forte pente. » Des examens ont révélé que le jeune bûcheron souffre d’une fracture des cervicales. Il a d’abord été évacué vers Mulhouse, puis Colmar, pour être soigné.

L’Alsace Le 04/01/2011 par J.-C. M.


EBERSMUNSTER

Un bûcheron blessé 25 02 2010

Un bûcheron a été victime d’un accident du travail, hier matin en forêt d’Ebersmunster. Vers 7 h 45, l’homme de 39 ans, originaire de Renève (Côte d’Or), qui travaillait avec un collègue, a été touché par la chûte d’un arbre. Blessé à la tête et souffrant de douleurs dans le dos, il a été secouru par les pompiers de Sélestat avant d’être transporté par l’hélicoptère Dragon 67 à l’hopital de Hautepierre à Strasbourg.
D N A 26 02 2010


SAINTE-MARIE-AUX-MINES

Heurté par une grume : l’adjoint décède 21 07 2009

Un bûcheron est décédé hier, heurté par une grume, alors qu’il travaillait dans la forêt de Sainte-Marie-aux-Mines. La victime est Jean-Louis Knecht, 52 ans, adjoint au maire dans la commune de Lièpvre depuis le printemps 2008. L’accident est survenu hier, vers 11 h 30, dans le vallon du Rauenthal, au lieu-dit « Baraque de l’étoile ». Un groupe de bûcherons y coupait des arbres pour la commune de Sainte-Marie-aux-Mines, lorsqu’une grume est tombée d’une remorque avant de dévaler une pente. Elle a heurté Jean-Louis Knecht, qui lui tournait le dos : l’homme, qui portait des protections acoustiques, n’a pas entendu le bruit ni les avertissements de ses collègues. Malgré l’intervention des pompiers de Sainte-Marie-aux-Mines et du SMUR, la victime n’a pu être ranimée. Originaire de Lièpvre, Jean-Louis Knecht était entré au conseil municipal de la commune en 1995, avant d’être nommé adjoint au maire chargé du patrimoine, de l’environnement, de l’agriculture et de la forêt à la suite des élections de l’an dernier. Amateur de chasse, il était fortement impliqué dans la vie associative locale, notamment dans la société de pêche. « Il aimait tous les loisirs de plein air. La forêt, c’était vraiment son milieu », a rappelé le maire de Lièpvre, Jacquy Mouginy, qui s’est dit très choqué à l’annonce de la nouvelle : « Il va y avoir un vide dans l’équipe municipale ». Marié, Jean-Louis Knecht était père de trois enfants.DNA



Accident de bûcheronnage

Suite à l’accident qui a coûté la vie à Jean-Louis Knecht (DNA d’hier), le maire de Sainte-Marie-aux-Mines, Claude Abel tient à préciser que la grume qui a heurté le bûcheron « n’est pas tombée d’une remorque. Elle avait été abattue précédemment et se trouvait par terre. Elle a glissé mais il n’y a pas eu d’intervention extérieure. » D’autre part, s’il a été question d’annuler la fête du bois, qui doit avoir lieu dimanche et où Jean-Louis Knecht devait faire partie du jury du concours de bûcheronnage, il a finalement été décidé, « en concertation avec la famille et les proches », de la maintenir, pour lui rendre hommage.DNA

SAINTE-MARIE-AUX-MINES

Pas de condamnations après le décès d’un bûcheron en 2009

Trois personnes, poursuivies après le décès d’un bûcheron, en 2009 à Sainte-Marieaux- Mines, ont été relaxées hier par le tribunal correctionnel de Colmar.

LE DRAME S’ÉTAIT PRODUIT le 22 juillet vers 11 h 30, alors que Jean-Louis Knecht travaillait sur une parcelle appartenant à la commune de Sainte-Marie-aux-Mines.

Un terrain dont la pente était supérieure à 50 %, explique la présidente Pascale Dorion. Adjoint au maire de Lièpvre, la victime se trouvait dans la partie basse quand une grume stockée en amont et pesant de 4 à 5 tonnes s’est mise à glisser. Le tronc a alors mortellement percuté le quinquagénaire, qui portait un casque antibruit sur les oreilles.

La commune, l’ingénieur et le technicien forestier

L’enquête a conduit au renvoi de trois personnes devant le tribunal correctionnel pour homicide involontaire et mise en danger de la vie d’autrui.

La commune de Sainte-Marie-aux- Mines ainsi que l’ingénieur et le technicien forestier avec lesquels une convention avait été signée. Celle-ci prévoyait notamment qu’ils s’engageaient à respecter et à faire respecter les règles d’hygiène et de sécurité. Plusieurs questions ont été débattues au cours du procès qui s’est tenu le 26 octobre : pourquoi le chantier ne s’est il pas déroulé du bas vers le haut ? Pourquoi les grumes étaient-elles encore sur le terrain alors qu’il aurait fallu les extraire sitôt abattues ? Les trois bûcherons et le débardeur avaient-ils été mis au courant des consignes à respecter ?

L’inspection du travail a conclu que non. Les mis en cause s’en sont défendus. Selon la défense, ce sont les employés qui ont décidé de ne pas respecter les préconisations données. « Ils avaient un tracteur à disposition pour sécuriser ces bois », souligne le technicien. Bois qu’ils étaient censés débarder au fur et à mesure.

Ce qu’ils faisaient le matin quand lui était passé les voir : « s’il y a eu un changement de procédure, la raison est visiblement l’empressement », tente d’expliquer le prévenu.

Reste que le tribunal a du mal à comprendre pourquoi la victime se serait pressée alors qu’elle était payée à l’heure. Pourtant, les témoignages de ses collègues – toujours employés par la commune – viennent abonder dans ce sens. Des amendes de 1000, 1 500 et 10 000 euros (pour la commune) ont été requises par le parquet. Le tribunal, après avoir mis l’affaire en délibéré, a rendu son jugement hier.

Les trois personnes poursuivies ont été relaxées.

D. N. A. Publié le 24/11/2012 M.B.


SAINTE-MARIE-AUX-MINES



Bûcheron secouru six heures plus tard Un bûcheron privé, seul en forêt, s’est blessé près du refuge de la Vierge, à la Goutte-des-Pommes, mardi vers 14 h. N’ayant pas de réseau sur son téléphone portable, il a dû se déplacer, malgré sa blessure, pour donner l’alerte. Ce n’est que vers 20 h que la victime a finalement pu appeler à l’aide : l’homme d’une quarantaine d’années a finalement été secouru par les pompiers du Val d’Argent qui l’ont évacué vers le centre hospitalier de Sélestat, suspectant une fracture du fémur.


Accident mortel de bûcheronnage 10/01/2009

SAINT- LOUIS


Paul Simet, 53 ans, domicilié à jettingen, qui faisait du bois dans une forêt située à Saint-Louis Neuweg a été victime, jeudi en fin d’après-midi, d’un accident mortel.La victime s’est retrouvée coincée sous la grume d’un arbre. Souffrant de lésons graves, le blessé est décédé au cours de son transport vers l’hôpital.


Accident mortel en forêt
29 octobre 2008

Hier, en fin d’après-midi, après 16h, Gilbert Burcklen, un homme de 49 ans, originaire d’Osenbach a été victime d’un accident mortel alors qu’il effectuait des travaux de bûcheronnage au sein de la forêt communale d’Hartmannswiller. Touché à la tête, les secours dépêchés sur place (brigade de gendarmerie de Bollwiller, SMUR, peloton de gendarmerie de montagne de Munster, et les sapeurs-pompiers) n’ont rien pu faire. Un complément d’enquête devrait permettre de connaître les circonstances de l’accident.


Mort d’un bûcheron 12/12/2007
Un bûcheron écrasé par un arbre

Un bûcheron de l’Office national des forêts (ONF) est mort, et une autre personne a été blessée, hier à Villé lors d’une opération d’abattage. L’accident s’est déroulé vers 11 h, promenade de la Honel, dans la forêt communale de Villé. Les bûcherons s’apprêtaient à abattre un arbre en le tirant avec des câbles, mais celui-ci a pivoté, est tombé sur un autre arbre, qui s’est déraciné, avant d’écraser les bûcherons. L’employé ONF, un homme de 50 ans, est décédé sur le coup. Le stagiaire de 16 ans qui l’accompagnait a été légèrement blessé à l’épaule et transporté à l’hôpital de Sélestat.


Bûcheron blessé 21/06/2007

Alors qu’il travaillait au col de Sainte-Marie-aux-Mines hier matin, un bûcheron de 57 ans a trébuché sur sa tronçonneuse en marche et s’est entaillé profondément le tibia droit. Cet habitant de la vallée de Villé travaillant pour une société de Saulcy-sur-Meurthe (88) a été évacué par les pompiers sur l’hôpital le plus proche, à savoir celui de Saint-Dié. Ses jours ne sont pas en danger. 21/06/2007


Mort d’un bûcheron 21/06/2006

Hier vers 10 h 45, alors qu’il travaillait en compagnie de deux ouvriers forestiers à couper des arbres sur le ban de Goldbach-Altenbach, entre le col Amic et le Grand Ballon, un bûcheron a été surpris par la chute d’un hêtre. Projeté à terre, souffrant de plusieurs hémorragies faciales malgré l’équipement réglementaire qu’il portait, Philippe Durand n’a pu être réanimé par les pompiers de Thann et St-Amarin, alors que l’hélicoptère de la Rega attendait pour le transporter en urgence. Cet homme de 39 ans, célibataire résidant à Willer-sur-Thur et dont la famille la plus proche réside à la Bresse, est décédé sur place vers 11 h 45. Le maire de Goldbach a été avisé. La Brigade verte et l’ONF étaient présents sur les lieux.








Bûcheron blessé 1

Article précédent :Les difficultés rencontrées

fin1
Toutes les informations du site sont données à titre indicatif. Les photos du sites sont soumises au droit d'auteur en rigueur. Merci de ne pas les copier.
Site optimisé 1024*800
copyright Bûcheron-sylviculteur
fin2
fin3