en-tete
en-tete2 btn-gallerie-image
en-tete4 btn_histoires et poésie en-tete6
en-tete7 btn-metier-bucheron en-tete9
btn-accueil

Menu

Articles de la même rubrique:         Une lumière au cœur de l’hiver         Le Gui, plante symbolique de l’hiver         La Nature Cosmique du Gui         Le Gui et l’Ancienne Lune         Un comportement d’extra-terrestre         Mythe de Balder         Rama et la plante sacrée des druides         La Symbolique Celtique         Druide         Le Gui et la Lune         Le Rameau d’or         Le Gui, Plante de Lumière         Les relations du Gui et de l’arbre         Noël, Fête de la Lumière.         Le Gui

Le Gui, Plante de Lumière

De très vieilles croyances populaires attestent de la relation qu'établit le Gui avec la lumière, on disait que le Gui contenait la semence du feu déposée par la foudre (il porte en lui le germe de la Connaissance). Cette lumière, le Gui l'intériorise physiquement avec force, il possède une capacité à absorber la lumière qui est extraordinaire. On peut le remarquer en observant la substance translucide des baies en hiver que le soleil traverse. Le fait également que toutes les parties de la plante soient vertes, indique sa forte teneur en chlorophylle. La chlorophylle est le résultat de la photosynthèse, processus spécifique du monde végétal par lequel la plante absorbe du gaz carbonique et l'énergie lumineuse du soleil. Et chez le Gui tout est vert, les baies le restent environ 6 mois avant maturité, les fleurs sont d'un vert jaunâtre, même l'embryon est vert. Maisc'estun vert doré, lumineux qui habite le Gui, c'est le rameau d'or. Une fois sec, le Gui se transforme en bouquet doré.

Le Gui absorbe la lumière avec beaucoup d'intensité dans ce monde sombre qu'est l'hiver et cela dans des habitats où il ne reçoit presque pas de lumière extérieure.

Et comme décidément c'est un original, alors que les graines des autres végétaux ont besoin de l'ombre pour germer ( il leur faut la pénombre de la terre) la graine de Gui ne germe que si elle est exposée en plein jour, privée de lumière elle perd tout pouvoir germinatif.

Claire BONNET


Article précédent :Le Rameau d’or

fin1
Toutes les informations du site sont données à titre indicatif. Les photos du sites sont soumises au droit d'auteur en rigueur. Merci de ne pas les copier.
Site optimisé 1024*800
copyright Bûcheron-sylviculteur
fin2
fin3