en-tete
en-tete2 btn-gallerie-image
en-tete4 btn_histoires et poésie en-tete6
en-tete7 btn-metier-bucheron en-tete9
btn-accueil

Menu

Articles de la même rubrique:         Une lumière au cœur de l’hiver         Le Gui, plante symbolique de l’hiver         La Nature Cosmique du Gui         Le Gui et l’Ancienne Lune         Un comportement d’extra-terrestre         Mythe de Balder         Rama et la plante sacrée des druides         La Symbolique Celtique         Druide         Le Gui et la Lune         Le Rameau d’or         Le Gui, Plante de Lumière         Les relations du Gui et de l’arbre         Noël, Fête de la Lumière.         Le Gui

Le Rameau d’or

C’est dans le poème épique de VIRGILE, Le Rameau d’or, tiré de l’Enéide, que nous trouvons l’idée du Gui comme plante de vie, capable de lutter contre la mort.

Dans la Mythologie grecque, Enée est un prince Troyen, seul chef survivant de la Guerre de Troie. Fils d’Aphrodite, il est promis à un brillant destin mais comme tous les héros, il devra affronter de terribles épreuves. Enée, afin de poursuivre sa destinée, doit retrouver son père Anchise, mort quelques temps auparavant, qui a d’importantes révélations à lui faire. Enée doit descendre dans le Hadès, les mondes souterrains. Mais ce n’est pas un voyage que l’on entreprend à la légère, il n’est pas donné aux communs des mortels d’avoir accès à ce que seule la mort autorise. Il va donc trouver la Sybille de Cumes, femme de grande sagesse qui le conseillera. La Sybille accepte de le guider jusqu’aux Mondes souterrains, tout en le mettant en garde, la difficulté n’étant pas d’y entrer mais d’en ressortir. Pour réussir dans son entreprise il lui faudra trouver le rameau d’or qui pousse sur un arbre de la forêt. Seul le rameau d’or lui permettra d’entrer dans le Hadès, de le traverser et de revenir sur ses pas.

Dans la forêt, Enée trouve le rameau que lui désigne deux colombes. La traversée s’annonce terrible. Sous ses yeux se déroulent tous les maux de l’humanité : famines, guerres, maladies, tout ce qui sème la mort et la détresse. Epouvanté, Enée veut fuir mais la Sybille lui dit qu’il n’a rien à craindre à condition de ne pas quitter des yeux le rameau d’or. Après bien des épreuves, Enée retrouvera son père et pourra quitter le Hadès grâce au rameau d’or.

Dans le Mythe d’Enée, le rameau d’or est bien sûr notre Viscum album qui apparaît ici comme un gage d’immortalité et de victoire sur la mort. C’est la plante magique qui permet d’ouvrir les mondes souterrains et protège de la mort.

Le Gui protège Enée et le guide dans les ténèbres, c’est la lumière qui permet de triompher des ténèbres du domaine de Pluton et d’en ressurgir, donc d’en ressusciter. C’est le symbole de la lumière initiatique, il permet l’accès à ce qui n’est habituellement pas accessible au commun des mortel, c’est la plante qui porte la Connaissance. N’oublions pas que dans le terme rameau d’or , il y a l’or, métal solaire lié à la vitalité, incorruptible et destiné aux rites sacrés. Les druides fabriquaient un Elixir à partir du Gui appelé « Breuvage de la Connaissance » qui accompagnait certains rituels initiatiques.

Claire BONNET



Article suivant : Le Gui, Plante de Lumière
Article précédent :Le Gui et la Lune

fin1
Toutes les informations du site sont données à titre indicatif. Les photos du sites sont soumises au droit d'auteur en rigueur. Merci de ne pas les copier.
Site optimisé 1024*800
copyright Bûcheron-sylviculteur
fin2
fin3