en-tete
en-tete2 btn-gallerie-image
en-tete4 btn_histoires et poésie en-tete6
en-tete7 btn-metier-bucheron en-tete9
btn-accueil

Menu

Articles de la même rubrique:         Départ à la retraite du dernier bûcheron         le départ à la retraite d’un bûcheron, Bernard Haegy.         Le record pour un bûcheron : 43 ans d’incompétence         Forêts Des bûcherons « qui se tuent au travail »         Forêt « Elle ne doit pas devenir une usine à bois »         De moins en moins de bûcherons         Bûcherons dans les forêts de la Meuse         Bûcherons : un demi-siècle de formation         les bûcherons inquiets pour leur métier et la forêt         Des conditions de travail à la hache         Les débardeurs inquiets le 10 janvier 2010         Les communes forestières s’inquiètent         Les forestiers font de la résistance         René Commis forestier

le départ à la retraite d’un bûcheron, Bernard Haegy.

SIVU forestier du Haut-Sundgau - Linsdorf

Un bûcheron « hors pair » sur le départ

Une réception était organisée vendredi à Linsdorf par le syndicat forestier du Haut-Sundgau, pour marquer le départ à la retraite de l’un des bûcherons, Bernard Haegy.

Bernard Haegy est venu au monde pour fêter le réveillon du 31 décembre 1951 à Linsdorf. Son père étant bûcheron et agriculteur, c’est tout naturellement qu’en 1969, à l’âge de 18 ans, il reprend l’exploitation familiale. Bercé dès son enfance par le travail forestier, il débute dans ce domaine en 1972 sur les communes de Linsdorf, Bettlach et Oltingue.

Investi auprès des jeunes

En 2002, il poursuit ses activités pour le SIVU (syndicat intercommunal à vocation unique) du Haut-Sundgau, à temps plein, en partenariat avec l’ONF. Fin avril 2012, il cessera ses activités et fera valoir ses droits à une retraite bien méritée, selon tous ceux qui l’auront côtoyé durant ces quatre décennies. Mais ce n’est pas pour autant que Bernard restera inactif : il continuera à aider, avec son épouse Sieglinde, son fils Marc à la ferme, l’aîné Christophe étant boulanger-pâtissier.

En forêt, Bernard, qui n’a jamais connu de blessure, a également formé des apprentis pour un métier qu’il juge intéressant : « c’est bien sûr un métier pénible que je conseille malgré tout aux jeunes ».

Comme un départ se fête, le SIVU et son président André Linder a tenu à organiser une sympathique réception dans la salle communale de Linsdorf, en présence d’élus du SIVU, de Rémy Kornmann, chargé de main-d’œuvre à l’ONF, de collègues bûcherons et d’agents de l’ONF.

Au nom de ces élus, Agnès Muller, maire de Linsdorf, a tenu à féliciter Bernard Haegy pour l’ensemble de son œuvre : « un départ est toujours important dans la vie ». André Linder a mis en avant l’exemplarité de ce bûcheron hors pair : « c’est un plaisir de travailler avec des gens comme toi, toujours ponctuel. Merci aussi pour ton investissement envers les jeunes ».

Pour sa part, Rémy Kornmann a relevé la constance au travail, l’humeur égale, la disponibilité et la gentillesse du partant : « Je ne l’ai jamais entendu dire un mot plus fort que l’autre. Tu es un exemple, un collègue, un ami ».

Retraçant la carrière de Bernard, Rémy Kornmann a rappelé ses débuts officiels le 15 novembre 1973, d’abord bûcheron, puis saisonnier en CDD (l’hiver), enfin à plein temps depuis 2002 : « de par son expérience, il est devenu un professionnel de haut niveau. Bernard a participé à l’ensemble des tâches : plantations, dégagements, nettoiements, dépressages, toilettages, annélations et entretiens divers. Grâce à lui, des jeunes bûcherons sont prêts à le remplacer ».

De nombreux cadeaux et le verre de l’amitié offert par le SIVU ont clos ce moment rempli d’émotion.

D N A par M.B., publié le 22/04/2012



Article précédent :René Commis forestier

fin1
Toutes les informations du site sont données à titre indicatif. Les photos du sites sont soumises au droit d'auteur en rigueur. Merci de ne pas les copier.
Site optimisé 1024*800
copyright Bûcheron-sylviculteur
fin2
fin3